Le Mois de l’histoire des Noirs s’ouvre aujourd’hui au Canada

Black history month
Black history month

Au Canada, le mois de février est aussi le Mois de l’histoire des Noirs (ou Black History Month). En 2012, comme pour les années précédentes, les manifestations publiques ou scolaires se multiplieront avec pour objectif de mettre en exergue l’histoire et les multiples apports des Canadiens noirs issus d’horizons très divers parmi plusieurs pays de la Caraïbe. Cette année, le thème retenu pour ces 29 jours d’activités et d’événements est « Imaginez un nouveau monde… »

Cette célébration instituée trouve écho dans tout le Canada et notamment au Québec avec un Mois de l’histoire des Noirs marqué par de nombreux rendez-vous et un agenda de manifestations pour lesquelles les communautés issues de pays comme Haïti, Jamaïque et d’autres territoires de la Caraïbe sont très présents. Ainsi, la Table ronde du mois, qui a pour objectif de promouvoir et coordonner la programmation de cet événement, rendra hommage à plusieurs personnalités disparues parmi lesquels Frantz Fanon afin de « souligner le caractère collectif de la lutte contre toutes les discriminations ». Papi Djo, musicien et homme d’église haïtien décédé en 2011, sera également célébré.

L’édition 2012 concentrera une belle somme d’activités en lien avec la promotion des cultures noires et avec une meilleure connaissance de l’histoire des nombreuses communautés noires qui sont parties du Canada et du Québec. Province où le thème de cette 21e édition se décline en : « Imaginez un nouveau monde… ce n’est pas la fin du monde » et qui rappelle, selon Kathleen Weil, la ministre de l’Immigration et des Communautés culturelles,« la contribution des communautés noires à la société québécoise dans tous les domaines de la vie collective ».

Au programme de cette année : le documentaire de Roger Boisrond, Sak passé ? Au cœur de la communauté haïtienne ; le spectacle de la troupe Mapou Ginen qui « révèle une facette fascinante de la culture haïtienne » ; un spectacle de la chanteuse Senaya qui, entourée de quatre musiciens, proposera un voyage de l’Afrique vers la Caraïbe à travers poèmes et musiques traditionnels africains et antillais ; une conférence de l’artiste peintre Anthony Benoit sur la peinture haïtienne ; une rencontre débat Nou pap bliyé portant sur le 26e anniversaire de la chute de la maison Duvalier qui suivra la présentation du film Au nom du père, de Frantz Voltaire ; la projection de La première étoile, film de Lucien Jean-Baptiste ; ou encore le concert du chanteur multi-instrumentiste canadien Wesli, originaire de Port-au-Prince. Toute une série d’activités au tour de la gastronomie ou de la musique sont inscrites au programme du Black history month 2012.

Lauréats du mois
Février, c’est aussi l’occasion pour l’organisation de distinguer différents acteurs de la communauté noire : « la table ronde du Mois de l’histoire des Noirs a voulu souligner le travail, la passion, la détermination et l’engagement de plusieurs personnalités des communautés noires du Québec qui, chacune à sa façon, contribue grandement à la société québécoise et sert de modèle positif à l’ensemble de la communauté. » Parmi les douze personnalités retenues (une distinction par mois), on retrouve pas moins de huit personnalités originaires de Haïti, de la Jamaïque ou encore de la Dominique : Tamara Thermitus, première femme noire à recevoir le mérite du Barreau ; Wesley Louissaint, artiste haïtien engagé ; Anthony Morgan (origine jamaïcaine), président de l’Association des étudiants noirs en droit du Canada ; etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *