Vaval rivé (le roi du carnaval arrive)

Le décor est planté ; les pistes sont parées, tant en outdoor (dans les rues de Cayenne, Fort de France ou Pointe à Pitre) qu’en indoor (chez Nana, Parc Culturel Aimé Césaire, Espace Fado, etc.) ; les programmes des festivités sont établis : heures de départ, disciplines qui seront présentées ; en ligne de mire, les jours gras marqueront la fin des épreuves et les cérémonies de clôture.

Natural Tribal

En Guyane et en Guadeloupe, c’est cette semaine où tout commence, notamment avec les défilés dont le  logique épilogue est fixé au mercredi des Cendres, le 17  février 2010. En Guyane, l’arrivée de Vaval donnera le signal de départ et comme son pouvoir d’ubiquité l’y autorise, il le fera d’abord en posant un pied à Kourou le vendredi 8 janvier et un autre à Cayenne le lendemain, histoire de ne pas faire de jaloux parmi ses disciples. Puis, dès le dimanche 10 janvier,  les rues  s’animeront autant en Guyane qu’à Pointe-à-Pitre où une quarantaine de groupes afficheront les couleurs et donneront un coup d’envoi attendu.

En Martinique, une conférence sur « les résurgences dans le Carnaval de la Martinique » reviendra sur les fondements et les particularités du carnaval martiniquais, soit une autre façon de donner le coup d’envoi des festivités. Mais les choses sérieuse commenceront vraiment avec le Noctamval, la parade nocturne du 30 janvier sur le front de mer de Fort-de-France.

Spécificités locales et complètement carnavalesques
En dehors des défilés du dimanche qui se multiplieront dans toutes les communes, en dehors des jours gras qui verront immanquablement la célébration des mariages burlesques, l’exaltation des diables rouges et la commémoration des funérailles, chaque territoire se distinguera par des réjouissances distinctes. Ainsi, en Guyane, comme chaque année, c’est la rentrée dans les universités dès le 9 janvier et les samedis suivants qui piquera l’attention (entre autres…). Pour bien faire, les touloulous ne seront pas les seuls à prendre le pouvoir puisque plusieurs soirées durant, les tololos (c’est l’une des rares fois où il fallu trouver la déclinaison masculine d’un mot…), les tololos, donc, auront droit à plus d’une soirée de règne. Les Blue Stars (alias l’orchestre de Victor Clet) à eux seuls animeront pas moins de quatre soirées tololos, il y a du rééquilibrage des pouvoirs dans l’air…  Autre point d’orgue de la saison carnavalesque guyanaise : « le face à face » entre Blue Stars et Mécènes le 14 février 2010 au Grand Blanc (Macouria).

C’est aussi le 14 février que la ville de Fort-de-France se réveillera en pyjama et chemise de nuit pour un grand vidé à partir de 4 h 30 du matin, un moment plein de tradition comme le sera le bal titane du 7 février. C’est le grand marché ouvert de la capitale qui accueillera l’événement dès 14 h. Et comme le carnaval est vraiment l’affaire de tous, la parade des juniors du jeudi 11 février, qui réunira les écoles de Fort-de-France, constituera un autre moment fort version tout petits.

Carnaval

En Guadeloupe, où le carnaval s’organise et se déroule sous la direction de la Fédération guadeloupéenne du carnaval, le thème principal sera la « production locale ». De quoi inspirer les groupes qui débouleront dans les rues de Petit-Bourg pour la grande parade le 7 février et pour la parade de nuit de Capesterre-Belle-Eau du 12 février.

Pour tous les acteurs ou spectateurs du carnaval basés à la source et qui vivront les événements depuis Saint-Laurent-du-Maroni ou Saint-François, il y aura largement de quoi s’occuper pour les week-end à venir. Pour les malades de carnaval qui ne pourront être sur place, le traitement de substitution sera prescrit par le groupe Dokonon qui occupera le Fado à Clichy-sous-Bois du 9 janvier au 6 février puis le Riyad de Villeneuve-le-Roi les 12 et 13 février. Des rendez-vous désormais traditionnels puisqu’il s’agira là de la 7e édition.

Quelques dates à retenir
En Guadeloupe
– dimanche 10 janvier : défilé de 40 groupes à Pointe-à-Pitre
– dimanche 17 janvier : grande parade de Petit-Bourg
– samedi 23 janvier : nocturne du Lamentin
– vendredi 12 février : parade de nuit à Capesterre-Belle-Eau
– samedi 13 février : défilé inter-générationnel (scolaires et associations du 3e âge)

En Guyane
– vendredi 8 janvier : arrivée à Kourou du roi du carnaval 2010 à 17 h
– samedi 9 janvier : apparition de Sa Majesté Vaval à Cayenne à 18 h 30
– vendredi 29 janvier : soirée tololos au pôle culturel de Kourou
– vendredi 5 février : soirée tololos au Grand Blanc (Macouria)
– dimanche 7 février : Parade du littoral à 15 h 45
– dimanche 14 février : le « face à face » au Grand Blanc
– samedi 30 janvier : « vidé brésilien » à 17 h

En Martinique
– vendredi 5 février : concours des reines du carnaval de Fort-de-France au grand carbet, du parc culturel Aimé-Césaire
– dimanche 7 février : bal titane au grand marché de Fort-de-France à 14 h
– du 8 au 12 février : Tradival (commerces, services ou administrations sont invités à se travestir aux couleurs officielles du carnaval)
– jeudi 11 février : carnaval des juniors, parade des enfants à Fort-de-France
– samedi 13 février : parade des reines à 16 h
– dimanche 14 février : grand vide en pyjama à 4 h 30
– dimanche 14 février : parade des jours gras (présentation de Vaval)

–    vendredi 5 février 2010 : concours des reines du carnaval de Fort-de-France au grand carbet, du parc culturel aimé Césaire
–    dimanche 7 février 2010 : bal titane au grand marché de Fort-de-France à 14h00
–    8 au 12 février 2010 : Tradival (commerces, services ou administrations sont invités à se travestir aux couleurs officielles du carnaval)
–    jeudi 11 février 2010 : carnaval des juniors, parade des enfants à Fort-de-France
–    samedi 13 février 2010 : parade des reines à 16h00
–    dimanche 14 février 2010 : grand vide en pyjama à 4h30
–    dimanche 14 février 2010 : parade des jours gras (présentation de Vaval)

–    vendredi 8 janvier : arrivée du roi du carnaval 2010 à 17H00
–    samedi 9 janvier : apparition de Sa Majesté Vaval à Cayenne à 18h30
–    vendredi 29 janvier 2010 : soirée tololos au pôle culturel de Kourou
–    vendredi 5 février 2010 : soirée tololos au Grand Blanc (Macouria)
–    dimanche 7 février 2010 : Parade du littoral à 15H45
–    dimanche 14 février 2010 : le « face à face » au Grand Blanc
–    samedi 30 janvier 2010 : « vidé brésilien » à 17h00

–    dimanche 10 janvier 2010 : défilé de 40 groupes à Pointe-à-Pitre
–    dimanche 17 janvier 2010 : grande parade de Petit-Bourg
–    samedi 23 janvier : nocturne de Lamentin
–    dimanche 31 janvier : les Abymes
–    vendredi 12 février : parade de nuit à Capesterre-Belle-Eau

One thought on “Vaval rivé (le roi du carnaval arrive)

  • 28 janvier 2010 at 14:24
    Permalink

    Bonjour votre article est vraiment très bien rédigé, très intéressant et très complet! je veux assister au Carnaval, sincèrement!!! à quand mes prochaines vacances en Guyane ? Voici un article qui peut vous intéresser : http://blog.atrapalo.fr/au-bal-masque-carnaval.html à bientôt et bonnes festivités et autres bals carnavalesques !
    Emilie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *