Communiqué – Haïti : lancement du 6e Forum Transculturel d’art contemporain

Lundi 26 septembre 2011, le ministère de la Culture et de la Communication a accueilli la conférence de presse annonçant le lancement du 6e Forum transculturel d’art contemporain de Port-au-Prince, organisé par la Fondation AfricAmericA, en présence des artistes et des partenaires de l’événement, les représentants de l’Union Européenne, de la coopération française, de la Fokal, et des principaux sponsors privés. « La dimension internationale de cette 6ème édition du festival d’art contemporain de Port-au-Prince démontre la vitalité et le potentiel de la culture haïtienne tant en terme de créativité que de moteur du processus de reconstruction et de changement d’image du pays », a déclaré Alexandre Polack, porte parole de la délégation de l’Union européenne (UE) en Haïti. Comme le prouve le récent lancement par l’UE en coopération avec le ministère de la Culture du programme d’appui au renforcement du secteur de la culture en Haïti (ARCADES) pour un montant de 3,7 millions d’euros, l’UE est clairement engagée aux côtés d’Haïti pour que la culture puisse jouer pleinement son rôle dans la refondation et le développement du pays » a poursuivi M. Polack.

Cette politique de développement local des industries culturelles est d’autre part renforcée par une dynamique internationale portée à la fois par l’Institut Français – partenaire de longue date du forum transculturel, notamment grâce au programme « Afrique et Caraïbes en Créations » – et par le Programme du Groupe ACP (Afrique Caraïbes Pacifique), financé par l’Union Européenne.

Celui-ci a rendu possible la présence aujourd’hui de quatre artistes africains, Boris Nzebo et Hervé Yamguen du Cameroun, et Rina Ralay-Ranaivo et Temandra de Madagascar, qui participent à la phase haïtienne du projet _trans-, mené par la Revue Noire, dont les responsables, Bruno Airaud et Jean-Loup Pivin, étaient également présents à la conférence de presse. Le projet _trans- vise à mettre en réseau les acteurs culturels des pays de la zone ACP, promouvoir des actions de formation, soutenir les industries culturelles locales, faire émerger et diffuser de nouveaux talents. Les artistes étrangers impliqués dans ce projet seront reçus par leurs homologues haïtiens, Mario Benjamin et Maksaens Denis, et encadrés par une dizaine d’artistes récemment diplômés de l’école nationale des arts (ENARTS).

D’autres artistes haïtiens participent au 6e forum transculturel d’art contemporain, comme les participants aux ateliers multimédia proposés par Maksaens Denis pour le centre culturel virtuel du ministère de la Culture, les sculpteurs de la Grand Rue, qui accueillent le dominicain Ezequiel Taveras, ou les artisans du fer forgé de la Croix-des-Bouquets, qui bénéficieront des ateliers dirigés par le togolais Kossi Assou, dont c’est le troisième séjour en Haïti. Certains artistes, tels l’écrivain Jean Morisset ou la photographe Myriam Mihindou, ont déjà participé à des éditions antérieures du forum transculturel d’art contemporain dont la première s’est tenue en avril 2000. Pour d’autres, c’est la première fois qu’ils ont l’occasion d’exposer en Haïti, comme Ishola Akpo à l’Institut Français, Jean- Marc Hunt à l’ENARTS ou Joël Andrianomearisoa à la Galerie Monnin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *