Des artistes caribéens au Art O’Clock en septembre 2013

Uprising Art Gallery, galerie spécialisée dans l’art contemporain de la Caraïbe, annonce sa participation à la foire d’art contemporain Art O’Clock, à la Défense, dans un espace focus consacré à la Caraïbe. Cette manifestation se déroulera du 19 au 21 septembre prochain.

Art O’Clock
Art O’Clock

Uprising Art Gallery présentera, pour la première fois dans une foire d’art contemporain, une sélection d’artistes caribéens sur un espace privilégié de 36 m². Des artistes confirmés et des jeunes talents originaires notamment de Cuba, d’Haïti, de la Martinique et de la République Dominicaine, s’inscrivant dans la création internationale, sont mis en avant par Uprising Art Gallery – en suivant la dynamique bien établie sur le marché américain, où les artistes de la Caraïbe sont déjà prisés par collectionneurs et institutions.

Le Haïtien Édouard Duval-Carrié expose des figures hybrides, inspirées par l’histoire d’Haïti et ses traditions culturelles comme la place du vaudou, les mythologies ou l’influence africaine. Le photographe cubain Adrián Fernández se plonge dans les intérieurs et l’espace domestique du quartier cossu du Nuevo Vedado à La Havane ; tandis que son compatriote René Peña confronte l’homme aux construits sociaux. Place également à la peinture avec les portraits de Niels Reyes (Cuba) ; des figurations chargées en symboles de la dominicaine Luz Severino ou encore une majestueuse toile bleue de Kcho (Cuba) dont la figure symbolique du bateau renvoie aux thématiques de déplacement. Le dessin et la sérigraphie ne sont pas en reste, avec – respectivement – les paysages de graphite éthérés de Frank Mujica (Cuba) ou les atlas de villes du monde dans lesquelles Ibrahim Miranda (Cuba) devine des animaux. Enfin, la jeune Cubaine Mabel Poblet met en scène, entre illusion et réalité, la fragile figure d’une jeune femme leucémique.

© René Peña, Untitled
© René Peña, Untitled

Uprising Art
Après un lancement réussi à la FIAC en 2012, avec une table ronde organisée au Grand Palais, réunissant experts et artistes, Uprising Art, fondé par Claire Richer, se consacre, depuis décembre 2011, à la promotion de l’art contemporain caribéen, avec pour ambition de contribuer à l’émergence pérenne et au rayonnement international des artistes de cette région et de sa diaspora. Cette initiative se développe autour de trois axes qui offrent de la visibilité aux artistes sur la scène internationale et une source d’expertise sans précédent pour les amateurs d’art ou curateurs : une galerie, Uprising Art Gallery ; une revue digitale d’actualités, Uprising News, avec des reportages et des interviews exclusives ; ainsi qu’un portail web, recensant plus de 250 artistes et 70 experts représentatifs de l’art contemporain caribéen.

Art O’Clock : 19 au 21 septembre 2013
Cnit, Hall Brillat Savarin
2 Parvis de La Défense
Paris

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *