Haïti accueille le sixième forum transculturel d’art contemporain du 25 septembre au 3 octobre 2011


6e forum transculturel d'art contemporain - Haïti
6e forum transculturel d'art contemporain - Haïti


Onze artistes venus du Cameroun, de Guadeloupe, de Madagascar, du Canada, de France et bien entendu d’Haïti se retrouveront lors du sixième forum transculturel d’art contemporain organisé par la Fondation AfricAméricA*. L’événement, déprogrammé en juin 2010 suite à la catastrophe qu’a connue Haïti, prendra notamment ses quartiers à l’ENARTS, École Nationale des Arts, et mettra l’accent sur les nouvelles technologies et le multimédia.

La biennale d’AfricAméricA, qui vise entre autres activités à favoriser la formation, la promotion et la diffusion des arts contemporains, sera lancée le dimanche 25 septembre 2011. L’un des premiers rendez-vous de l’édition 2011 sera d’ailleurs l’inauguration du centre culturel virtuel (CCV). Les locaux de l’ENARTS seront transformés en lieux de création et d’exposition pour ce Forum 2011 et abriteront les rencontres et le travail entre les artistes invités et les étudiants hôtes.

Les activités débuteront par une conférence de presse dans les locaux du ministère de la Culture et de la Communication, le lundi 26 septembre. Les 11 artistes internationaux seront alors conviés à prendre connaissance de leur lieu d’accueil et de leur équipe de travail, constituée en grande partie des étudiants diplômés de la dernière promotion de l’ENARTS.

Le mardi après-midi, à la direction nationale du livre, l’écrivain Jean Morisset signera son dernier ouvrage, Haïti délibérée, paru chez Mémoire d’Encrier. Au même endroit sera inaugurée une exposition des dessins de l’artiste haïtien Casséus Joseph. Ces dessins, tracés sur les cahiers de voyage de Jean Morisset, ont été réunis par celui-ci en hommage à son ami décédé en 2008. Après la vente-signature à la Direction Nationale du Livre, la soirée se prolongera à l’Institut Français, avec une table ronde sur le thème « l’art dans la ville », qui réunira différents intervenants autour de l’architecte français Jean-Loup Pivin, directeur de la Revue Noire et du projet _trans- associé à cette édition du Forum d’art contemporain.

Les deux matinées des mercredi 28 et jeudi 29 seront occupées par des visites guidées coorganisées avec la Fokal (Fondasyon konesans ak libète) au Parc de Martissant et dans le quartier des Gingerbread en cours de réhabilitation. L’après-midi, des conférences auront lieu à la Fokal, à 17 h, sur les thèmes suivants : « projet culturel et développement territorial » par Bruno Airaud, et « Douala, métamorphose », par Didier Schaub.

Le vendredi 30 commencera par une visite guidée qui amènera les promeneurs du mirador de Boutilliers jusqu’à la Grand Rue, où ils seront accueillis par les sculpteurs du collectif Atis Rezistans qui auront travaillé aux côtés de Ezequiel Taveras. La visite guidée est ouverte au public sous réserve qu’il puisse se transporter d’un lieu à un autre. Dans l’après-midi, à partir de 16 h, à la Galerie Monnin, aura lieu l’inauguration de l’exposition « 30 et presque songes », conçue par Joël Andrianomearisoa.

Le samedi matin du 1er octobre conduira l’équipe du forum et son public à la Croix-des-Bouquets pour une visite des ateliers des artistes et artisans du fer forgé, et de l’exposition, au musée Georges Liautaud, des œuvres réalisées en collaboration avec Kossi Assou. Dans la soirée, l’Institut Français d’Haïti accueillera l’exposition « Bocio, souffle divin », de Ishola Akpo. Toute la journée du dimanche 2 octobre, les visiteurs seront accueillis dans les locaux de l’ENARTS pour découvrir les œuvres réalisées par les artistes internationaux invités du Forum, peintures, performances et projections multimédias.

Cette édition du Forum Transculturel d?art contemporain de Port-au-Prince s’associe au projet _trans-, mené par BICFL/Revue Noire et réalisé dans le cadre du Programme du Groupe ACP financé par l’Union Européenne. Elle bénéficie du soutien du ministère de la Culture et de la Communication, du Fonds Européen de Développement (Arcades – programme d’appui au renforcement de la culture et de l’art pour le développement économique et social), de l’Institut Français, de la Fokal, de Constrat, du groupe IBI|DAA, de LGL SA et de la compagnie Voila.

Lundi 26 septembre
17 h – Projection en prélude à l’inauguration du centre culturel virtuel au ministère de la Culture et de la Communication

Mardi 27 septembre
14 h – Vente-signature du livre de Jean Morisset à la direction nationale du livre
18 h – Table ronde : l’art dans la ville, à l’institut français d’Haïti

Mercredi 28 septembre
9 h – Visite guidée du parc de Martissant
17 h – Conférence Fokal : projet culturel et développement territorial, par Bruno Airaud

Jeudi 29 septembre
9 h – Visite guidée du quartier Gingerbread
17 h – Conférence Fokal : Douala, métamorphose, par Didier Schaub

Vendredi 30 septembre
8 h – Visite guidée de Boutilliers à la Grand Rue
16 h – Exposition : 30 et presque songes, à la galerie Monnin

Samedi 1er octobre
10 h – Visite guidée de la Croix-des-Bouquets
18 h – Exposition au musée Georges Liautaud, exposition Bocio, souffle divin, de Ishola Akpo à l’Institut Français d’Haïti

Dimanche 2 octobre
9 h – Portes ouvertes à l’Ecole Nationale des Arts : expositions, performances, peintures, projections, etc.

Les artistes internationaux invités
– Ishola Akpo (multimédia, Bénin)
– Kossi Assou (sculpture, Togo)
– Jean-Marc Hunt (peintures murales, Guadeloupe)
– Myriam Mihindou (photo, France)
– Jean Morisset (littérature, Canada)
– Ezequiel Taveras (sculpture, République Dominicaine)

Les artistes du projet _trans-**
– Joël Andrianomearisoa (exposition 30 et presque songes, Madagascar)
– Boris Nzebo (peinture, Cameroun)
– Rina Ralay-Ranaivo (multimedia, Madagascar)
– Temandrota (installation, Madagascar)
– Hervé Yamguen (performance, Cameroun)

Les artistes Haïtiens qui participent
– Ebby Angel (réalisateur)
– Josué Azor (photographe)
– Jean-Bernard Bayard (réalisateur)
– Mario Benjamin (plasticien)
– Maksaens Denis (réalisateur, artiste multimedia)
– Marc Antoine Joseph dit Zaka (plasticien)
– Tessa Mars (plasticienne)
– Jean Eddy Remy (sculpteur)
– les sculpteurs de la Grand Rue, et notamment ceux de la nouvelle génération, membres de Tele Ghetto : Romel Jean Pierre, Alex Louis et Stevenson Simeon
– les artistes et artisans de la Croix-des-Bouquets ;
– les élèves récemment diplômés de l’ENARTS.

* Fondation AfricAméricA : née d’une double amitié, celle qui lie tant d’Haïtiens à la terre de Léopold Sédar Senghor et celle qui se tisse, riche trame au quotidien entre le Canada francophone et l’île d’Haïti, la Fondation AfricAméricA jette une passerelle arc-en-ciel par-dessus l’Atlantique grâce à la création contemporaine.
**Réalisé avec l’aide financière de l’Union Européenne, _trans- vise à mettre en réseau les acteurs culturels des pays de la zone ACP (Afrique, Caraïbes, Pacifique), promouvoir des actions de formation, soutenir les industries culturelles locales, faire émerger et diffuser de nouveaux talents.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *