Un colloque consacré à la mémoire de l’esclavage aux Archives nationales, les 21 et 22 mai 2015

« La patrimonialisation de l’histoire et de la mémoire de l’esclavage : du local au global » : tel est le thème d’un colloque qui se déroulera les 21 et 22 mai 2015 aux Archives nationales, sur le site de Pierrefitte-sur-Seine, en région parisienne.

Le premier mois des mémoires de l’Esclavage et des combats pour l’Égalité a débuté fin avril et s’achèvera le 10 juin 2015. Ces semaines verront se multiplier les événements, dont notamment un colloque organisé aux Archives nationales ayant pour thème : La patrimonialisation de l’histoire et de la mémoire de l’esclavage : du local au global. Un colloque pour lequel l’inscription est gratuite mais obligatoire.

L’objectif de ce colloque est de cerner et d’analyser les enjeux et les modalités de la patrimonialisation de l’histoire de l’esclavage ainsi que les perspectives qu’elle dessine. Dans un processus qui est à la fois national et global, l’histoire et la mémoire de l’esclavage ont été récemment transfigurées, réinterprétées, symbolisées, matérialisées dans l’espace public en Europe, dans les Amériques et en Afrique. Des lieux sont identifiés, des monuments érigés dans différents territoires. Il s’agira à la fois d’en répertorier les différentes catégories, d’en analyser les processus décisionnels, et d’en mesurer l’impact.

Le programme du colloque
Autour des quatre axes de réflexion que sont : « la cartographie des lieux de mémoire en ligne » ; « les projets de patrimonialisation en regard des processus de décision » ; « les projets de patrimonialisation dans leur rapport à l’histoire et au public » ; et enfin « le patrimoine vivant, lieu de mémoire partagée ? », interviendront spécialistes des archives et du patrimoine, historiens, chercheurs, universitaires. Parmi les nombreux sujets qui seront abordés et donneront lieu à débats : L’offre des archives départementales de Guadeloupe et de Martinique au cœur des processus de patrimonialisation, l’archéologie de l’esclavage : l’un des maillons du processus de patrimonialisation ?, La Route de l’Esclave. Traces-mémoires en Guadeloupe: histoire, mémoire, patrimoine et tourisme, L’esclavage et la demeure historique en Angleterre : la contribution d’English Heritage aux recherches et aux interprétations, L’histoire racontée au musée Ogier-Fombrun : mise en valeur de l’histoire d’Haïti et de sa contribution au monde, etc. L’écrivain Patrick Chamoiseau interviendra également dans le cadre de ce colloque, le jeudi 21 mai à 15 h, par le biais d’une interview ayant pour sujet Le Mémorial du Grand Saint-Pierre.

Plus d’une vingtaine d’interventions enrichiront ce colloque comme le confirme le programme détaillé disponible sur le site de l’Institut National du Patrimoine.

La patrimonialisation de l’histoire et de la mémoire de l’esclavage : du local au global
21 et 22 mai 2015, de 9 h à 18 h
Archives nationales (site de Pierrefitte-sur-Seine)
59 rue Guynemer
93380 Pierrefitte-sur-Seine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *