Hommages à Jean Métellus, de Port-au-Prince à Paris

Il y a quelques semaines disparaissait le poète et romancier haïtien Jean Métellus. Deux événements viendront lui rendre hommage cette semaine : le premier dans le pays qui l’a vu naître en 1937, Haïti, et le second à Paris où il est décédé le 4 janvier dernier.

Depuis le 27 février, la Fokal (Fondasyon Konesans ak Libète) propose une exposition « textes et en images pour redécouvrir l’homme, l’auteur, et le scientifique » Jean Métellus. Un moyen de reprendre contact avec le parcours et l’œuvre du poète neurolinguiste. C’est Michèle Pierre-Louis, qui préside la Fokal et a connu le poète, qui lui rendra hommage lors d’une conférence le vendredi 7 mars 2014 à 17 h.

Jeudi 6 mars, à plus de 7000 kilomètres d’Haïti, à la Maison de l’Amérique latine à Paris, c’est un autre hommage qui va être rendu à Jean Métellus. Plusieurs personnalités qui l’ont connu y prendront part, comme le professeur de littérature française et peintre Ginette Adamson ou Jean-Luc Nespoulous, docteur en linguistique. Une soirée au cours de laquelle le public pourra apprécier la lecture de poèmes et d’extraits de romans signés Jean Métellus. La comédienne Mariann Matheus, par exemple, prêtera sa voix aux mots de l’écrivain disparu récemment.

Du parcours de Jean Metellus, il sera également question dans l’ouvrage de Françoise Siri Portraits de poètes d’aujourd’hui (Castor Astral, coproduction par le Printemps des poètes). Un livre à paraître bientôt et dans lequel on retrouvera l’entretien que le poète a accordé à la journaliste dont on retrouve les articles sur le site littéraire du Nouvel Observateur Bibliobs. Le 6 janvier dernier, Françoise Siri consacrait plusieurs lignes à Jean Métellus dans lequelles on retrouvait un extrait de ce dernier entretien : Jean Métellus est mort.

Hommage à Jean Métellus – Conférence
143, Avenue Christophe
Port-au-Prince

Hommage à Jean Métellus – Arts et lettres
Jeudi 6 mars 2014, 19 h
Maison de l’Amérique Latine
217, boulevard Saint-Germain
75007 Paris

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *