Parution de l’édition 2013 du Petit futé Guyane

Les amoureux de la nature et les mordus de forêt tropicale peuvent trouver leur îlot de verdure sur ce morceau d’Amérique du Sud qu’est la Guyane, le temps de quelques vacances. C’est en tout cas ce qui leur est proposé dans le guide Guyane 2013 du Petit futé.

Guyane 2013 du Petit futé
Guyane 2013 du Petit futé

Contrairement à beaucoup d’autres destinations de la Caraïbe, la Guyane ne propose pas aux touristes une mer bleue et du farniente. Ceux qui choisissent cette destination optent pour des plages de verdure et les vastes sentiers que représentent les fleuves. Le guide Guyane 2013 du Petit futé met bien sûr ces atouts en avant avec les aspects ethnographiques d’un voyage en Guyane, à travers le face à face avec les différentes populations.

Des balades en forêt amazonienne, des excursions peu communes en pirogue vers d’autres destinations, le centre spatial guyanais, des cultures qui se côtoient et s’influencent et enfin un carnaval, parmi les plus longs du monde qui vous offre d’endosser une autre identité le temps d’une soirée… Voilà de quoi s’enthousiasmer pour un voyage qui promet plus que du dépaysement, un voyage autrement. A voir dans le guide Guyane 2013 du Petit futé.

Guide Guyane 2013 du Petit futé
Avec 95 % de son territoire couvert d’une forêt tropicale encore vierge, la Guyane est une de ces régions du monde qui abrite des trésors pour l’heure inconnus des touristes. Pourtant, la diversité linguistique et culturelle de ce département s’avère exceptionnelle et unique en France. La rencontre avec les différentes communautés de la Guyane offrira au visiteur d’inoubliables souvenirs de culture à partager. Ainsi, partir à la rencontre de l’autre sera une formidable opportunité de voyages voyage chez les Bushinengué aux confins des villages du fleuve Maroni, accessibles uniquement en pirogue ; voyage initiatique en terre amérindienne à Awala-Yalimapo où viennent pondre chaque année des centaines de tortues luth ; voyage culinaire chez les Hmongs, agriculteurs raffinés de Cacao et de Javouhey ; voyage d’aventure sur les marais de Kaw à la recherche de caïmans ou bien encore voyage festif à Saint-Georges de l’Oyapock à la frontière brésilienne… Sans oublier toutes les aventures offertes aussi bien par les nombreux fleuves que par la forêt amazonienne : randonnées à Saül, cœur de Guyane ; séjour en camp sur le fleuve l’Approuague ne sont que des exemples.

N’oublions pas de citer le plus long carnaval du monde, riche en couleurs et en significations. La biodiversité extraordinaire n’échappera pas aux yeux du voyageur… Et que dire du contraste de la modernité lorsque l’on se retrouve assis dans la salle Jupiter du centre spatial guyanais ou lorsque l’on assiste à un tir de lanceur d’Ariane 5 ! Quant aux papilles gustatives, elles se réjouiront face aux merveilleuses saveurs locales aux dénominations exotiques : bouillon d’awara, jamais-goûter, kalawang de papaye verte, couac… le tout arrosé d’une rasade de Belle Cabresse. Et si certains aiment se dépenser, il n’est jamais trop tard pour danser le zouk, la salsa, le mérengué ou même le kompa. La Guyane, terre de tous les possibles, terre préservée, terre à visiter !

Les plus de la destination
La nature à l’état sauvage : épargnée par le tourisme de masse, faiblement peuplée, la Guyane a l’avantage d’offrir au visiteur des sites authentiques, parfois très peu foulés par l’homme. La luxuriante forêt amazonienne fascine tant par sa richesse en espèces animales et végétales que par sa variété de paysages : forêts primaires et secondaires, savanes, marais et mangroves. Tous ces paysages reflètent la même image de plénitude sur fond d’une envoûtante musique d’animaux, oiseaux et insectes. Sous un soleil de plomb ou sous une pluie diluvienne, les parfums et les couleurs du pays s’épanouissent.

L’aventure au bout de la route : le passage en pirogue d’un saut (rapide) est une expérience magnifique en saison sèche, sensation forte garantie et sans danger tant la dextérité des piroguiers et takaristes est grande, ainsi que la découverte en quad, à VTT ou tout simplement à pied d’un layon (sentier) ouvert en pleine forêt, ponctué de criques, d’arbres majestueux et de sons surprenants. La première nuit passée dans un carbet, autour du feu où l’on fait griller le poisson, est inoubliable. Après quelques instants passés à chercher la position adéquate, le sommeil arrive rapidement en hamac. Puis vient le réveil, en même temps que le soleil qui transperce de ses rayons l’épaisse brume du matin. C’est une nouvelle journée d’aventures qui commence !

Une mosaïque de langues et de cultures : amenés au fil du temps par les différentes vagues d’immigration, des peuples des cinq continents cohabitent en Guyane. Avec les Amérindiens, population autochtone, toutes ces communautés illustrent une Guyane aux mille visages : modes de vie, cuisines, fêtes et traditions se mêlent harmonieusement. Le brassage de toutes ces langues et de toutes ces cultures confère au pays une richesse que saura apprécier à sa juste valeur le visiteur curieux mais respectueux.

Un carnaval étonnant : ce carnaval, un des plus longs qui soient, dure parfois jusqu’à deux mois pendant lesquels la majorité des Guyanais est en liesse. Le dimanche, les défilés de rue rassemblent, au son des percussions, les bandes qui rivalisent d’imagination dans la création de leurs costumes. Les nombreux personnages du carnaval évoluent au fil des années tout en conservant leur symbolique. Dans l’ambiance survoltée des dancings (ou universités) du samedi soir, où les touloulous règnent en maîtresses sur leurs cavaliers, tous se laissent emporter par les rythmes effrénés dispensés par les orchestres carnavalesques.

Le Petit Futé Guyane 2013, édition n°16
Collection Country Guides
15,95 euros

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *