Prix Carbet de la Caraïbe et du Tout Monde, du 13 au 17 décembre 2010 en Guadeloupe

Le Prix Carbet de la Caraïbe et du Tout Monde sera décerné le vendredi 17 décembre 2010 en Guadeloupe, par un jury présidé par Michael Dash, auteur de nombreux essais sur la littérature caribéenne francophone et traducteur d’Édouard Glissant.

Michaël Dash

Le prix littéraire, qui fête son 21e anniversaire, a retenu quinze écrivains et poètes, des finalistes auteurs d »œuvre de réflexion ou de fiction illustrant l’unité-diversité de la Caraïbe et des Amériques« . Le Prix Carbet est devenu « Prix Carbet de la Caraïbe et du Tout Monde » en 2009, année où il a récompensé Alain Plenel et « un principe, une vie, un exemple » (plus d’informations que le site). Ce prix a déjà récompensé Patrick Chamoiseau (Antan d’enfance, 1990), Dany Laferrière (L’odeur du café, 1991), Raphaël Confiant (L’allée des soupirs, 1994), Maryse Condé (Desirada, 1997), Renée Depestre (pour l’ensemble de son œuvre, 1998), Serge Patient (Le nègre gouverneur, 2001) ou encore Simone et André Schwarz-Bart (2008).

La mutation opérée marque un tournant dans le travail mené par le jury. Elle se fera de manière progressive pour inclure d’autres formes de création. Le Prix Carbet de la Caraïbe et du Tout-Monde entend signaler d’autres nécessités du monde, d’autres espaces, d’autres clartés et d’autres obscurités de l’humain. Les littératures caribéennes rejoignent aujourd’hui et à plein d’autres littératures car elles sont un champ d’élargissement sur des réalités nouvelles que nous partageons avec les cultures du monde entier. En changeant d’orientation, le Prix Carbet de la Caraïbe et du Tout-Monde ne quitte aucun de ses objectifs de développement, de combat de la conscience, de solidarité des écrivains et des créateurs dans le monde.

Le lauréat 2010 recevra un chèque de 5000 euros au terme d’une manifestation qui se déroulera sur trois jours (voir ci-dessous), avec notamment une table ronde autour de l’Imaginaire des langues et une soirée poésie autour d’Une anthologie de la poésie du Tout-Monde, Édouard Glissant.

Finalistes des ouvrages concourant au Prix Carbet de la Caraïbe et du Tout-Monde 2010
– Alfred Alexandre (Martinique) : Les villes assassines, écriture, 2010-2011 (roman)
– Robert Berrouët-Oriol (Haïti) : Poème du décours, Triptyque, 2010 (poésie)
– Pierre Bouvier (France) : Aimé Césaire et Frantz Fanon, portraits de décolonisés, Les Belles Lettres, 2010 (essai)
– Gerty Dambury (Guadeloupe) : Effervescences, éditions du Manguier, 2010 (poésie), Confusion d’instants, Camille et Justine (1997 et 2010), Carêmes (2010), Enfouissements (inédit en 2000, le tout aux éditions du Manguier en 2010 (théâtre)
– Fabienne Kanor (Martinique) : Anticorps, Gallimard, 2010 (roman)
– Lémy Lemane Coco (Guadeloupe) : Grand café, Ibis Rouge Editions, 2010 (roman)
– José Le Moigne (Martinique-Bretagne) : On m’appelait Surprise, Ibis Rouge 2010 (roman) et La Gare, Microcosme, 2010 (roman préfacé par Jean Métellus)
– Kettly Mars (Haïti) : Saisons sauvages, Mercure de France, 2010 (roman)
– James Noël (Haïti) : Des poings chauffés à blanc, Editions Bruno Doucey, 2010 (poésie)
– Emeline Pierre (Guadeloupe-Haïti-La Dominique) : Bleu d’orage, Pleine Lune, 2010 (récit)
– Rodney Saint-Eloi (Haïti) : Haïti Kembé la ! 35 secondes et mon pays à reconstruire, Michel Laffont, 2010 (récit préfacé par Yasmina Khadra)
– Amanda Smith (Trinidad-Irlande) : Black Rock, Phébus, 2010 (roman)
– Evelyne Trouillot ((Haïti) : La mémoire aux abois, Hoëbeke, 2010 (roman)
– Sylviane Vayaboury (Guyane) : La Crique, L’Harmattan, 2010 (roman)
– Gary Victor (Haïti) : Le sang et la mer, Vents d’ailleurs, 2010 (roman)

Le jury
Michael Dash, président, Trinidad
Patrick Chamoiseau, Martinique
Diva Barbaro-Damato, Brésil
Lise Gauvain, Québec
Miguel Duplan, MArtinique/Guyane
Nancy Morejòn, Cuba
Ernest Pépin, Guadeloupe
Rodolphe Alexandre, Guyane
Samia Kssab Charfi, Tunisie

Le programme
Mercredi 15 décembre 2010, 19 h
Table ronde avec les membres du jury autour de L’imaginaire des langues : Nancy Morejòn, Lise Gauvin, Michael Dash, Ernest Pépin, Rodolphe Alexandre, Miguel Duplan et Patrick Chamoiseau.
Lieu : Médiathèque Caraïbe, le Carmel de Basse-Terre

Jeudi 16 décembre 2010
11 h : Rencontre des Membres du Jury avec les élèves du lycée Sainte-Rose.
19 h : Soirée Poésie autour d’Une anthologie de la poésie du Tout-Monde d’Edouard Glissant, Galaade 2010.
avec les comédiens : Gilbert Laumord, Isabelle Kancel, Esther Myrtil, Joël Jernidier.
Lieu : Fort Fleur d’Epée, Gosier

Vendredi 17 décembre 2010
Cérémonie de remise du Prix Carbet de la Caraïbe et du Tout-Monde, 19 h
Remise du trophée réalisé par Victor Anicet
Intermède musical
1re partie : le Trio Capricho Cubakéra (une promenade à travers la découverte de l’univers musical cubain du 19e  siècle) : avec Chabela au chant, Jacqueline Jardines au violoncelle et au piano Miguette Thezenas.
2e partie: le Trio Chabela. La diva cubaine fait preuve d’une grande passion pour la culture de toute la caraïbe, dont la voix ravit tous les amoureux de la musique latine contemporaine, du son et de la salsa en passant par les grands et célèbres standards de la biguine qu’elle revisite avec bonheur. Elle sera accompagnée de François Rinaldo au clavier et de José Mimiette à la basse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *