« Eugène Mona : le Nègre Debout », sur Arte Radio

Disponible sur Arte radio depuis début juillet, un documentaire nous plonge dans l’univers du musicien et compositeur martiniquais Eugène Mona. David Commeillas fait découvrir un musicien d’une profonde sagacité à inviter plus fréquemment sur les playlists.

Disparu en septembre 1991, l’auteur de Bwa Brilé qui laisse un héritage vivant et mobilisateur est le sujet central d’un reportage où les témoignages montrent l’intensité du patrimoine légué par Eugène Mona. On pense par exemple à un artiste comme Christophe Chassol qui « a reçu les traditions des Caraïbes en héritage » et œuvre depuis plusieurs années dans la musique contemporaine, collaborant notamment avec des artistes comme Frank Ocean ou Solange (Knowles).

Le reportage est à écouter non seulement pour connaître ou comprendre le poids du patrimoine transmis par le « Nègre debout » mais aussi pour se voir révéler la place tenue par un artiste qui s’est fait, jusqu’à sa disparition, gardien d’une part de l’identité créole et de sa musique. Au gré de la voie puissante ou pénétrante de Mona, de l’acuité des sons de la flûte, David Commeillas part en Martinique sur les traces de celui qui semble faire « un peu partie de la famille de chaque antillais« . Remontant à la source dans la commune du Marigot, au nord-est de la Martinique, d’où il commence son parcours artistique. Il va, au fil de rencontres enthousiasmantes et pleines d’anecdotes, exposer le parcours d’un artiste dont le brio et la luminosité méritent encore plus de visibilité.

Le franc-parler de Mona, la stature d’homme engagé et pas seulement pour défendre la musique martiniquaise, cette forme de classicisme mêlée à un esprit moderne que Christophe Chassol décèle dans sa musique, les connexions entre Mona et des figures comme Césaire ou Glissant ou encore son inévitable rencontre avec Max Cilla (Le Père de la Flûte des Mornes) : tout dans ce documentaire, qu’il faut donc écouter, convie à se replonger dans la musique d’Eugène Mona et à repartir à l’écoute de Mi mwen mi ou, et Ti Milo.

Eugène Mona : le Nègre Debout – La Martinique en musique
Un documentaire de David Commeillas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *