Festival mondial de la musique créole à la Dominique du 29 au 31 octobre 2010

La Dominique accueillera de nouveau fin octobre le Festival mondial de la musique créole (The World Creole Music Festival). Devenu l’un des plus importants rendez-vous culturels de la Caraïbe, l’événement, qui se déroulera sur trois jours, verra défiler un grand nombre d’artistes de la région pour promouvoir chacun dans son style musical la musique créole. Il s’agit également de dynamiser l’activité touristique à une date où la Dominique fête son indépendance.

Parmi les artistes attendus, Jah Cure (reggae), Victor O. (musique accoustique, caribéenne, traditionnelle), T-Vice (kompa) et bien d’autres comme les Aiglons, Kreyola, Luciano, Les Etoiles du Cadence, WCK (Winward Caribbean Kulture), Costuleta, MKG Band ou encore Ali Cambell’s UB40 se relaieront sur scène au Windsor Park Sports Stadium.

Le Festival mondial de la musique créole a en effet été créé en 1997 comme un moyen de susciter les séjours de touristes à la Dominique au cours de ses célébrations de l’Indépendance et d’augmenter les revenus du tourisme lors de cette célébration. La création de ce festival marquait également l’élargissement de la base des produits touristiques de la Dominique et ambitionnait la promotion de la musique créole comme une forme d’art musical majeur.

Depuis sa création, le festival a attiré certains des groupes les plus renommés de la musique du monde créole : Kassav, Tabou Combo, Exile One, Gramacks / New Generation, WCK, Ti-Vice, First Serenade, Zouk Machine, Magnum Band, Zin, Taxi creole et Carimi entre autres ainsi que des artistes solo comme Ophélia, Tania Saint-Val, Sakis et Franky Vincent.

Au fil des années, une attention particulière a été accordée à tous ces genres musicaux qui ont leurs racines dans différentes formes de fusion musicale en provenance des pays du monde créole : cadence-lypso, kompa, zouk, soukous, bouyon, zydeco (de Louisiane). Ces dernières années, le festival a pris une nouvelle dimension avec la mise en place de nouvelles manifestations comme Creole in the Park et Zouk on the River, deux initiatives qui encouragent la participation du secteur privé local.

De plus, le festival se déroule dans le cadre des célébrations de l’Indépendance : les visiteurs de l’île se verront offrir de nombreuses occasions de goûter la cuisine locale et d’apprécier la richesse culturelle de l’île. La popularité de la fête se vérifie à travers la croissance rapide du nombre de visiteurs qui sont attirés chaque année depuis 1997. Cette popularité s’est traduite par une augmentation conséquente du taux d’occupation des hôtels, des taxes gouvernementales, des dépenses des visiteurs, et des liens importants ont été établis pour les différents sous-secteurs de l’industrie touristique, y compris la restauration, le transport, l’art et l’artisanat…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *