« Talents Guadeloupe 2011 » : une deuxième édition du 7 au 27 janvier 2011

L’édition 2011 des Talents Guadeloupe se déroulera sous le signe de la musique et prendra également d’autres formes artistiques.

« La bouillante diversité musicale guadeloupéenne sera à l’affiche du 7 au 9 janvier, respectivement au Casino de Paris et au New Morning. Trois soirées thématiques pour trois styles musicaux majeurs de l’île : nouvelle scène créole, zouk en scène et tradition en scène. Deux autres champs artistiques seront explorés et prendront le relais de la musique : du 13 au 27 janvier, une exposition et des rencontres littéraires auront lieu à la galerie Victoria de Chatelet dans le 1er arrondissement de Paris.

Le mois de janvier parisien vivra donc une plongée au cœur de la création culturelle contemporaine guadeloupéenne. Au-delà des découvertes artistiques et des échanges provoqués par ce type de manifestation, les organisateurs veulent contribuer à redorer l’image de cet archipel situé au cœur des Caraïbes. L’art et la culture sont les marqueurs les plus pertinents de la vitalité d’une société. En l’occurrence, Talents Guadeloupe 2011 se veut la photographie la plus fidèle possible d’une île où la diversité et le métissage sont au cœur de son développement ».

Talents côté musique
La Guadeloupe engendre généralement des talents divers qui savent faire valoir les influences caribéennes et internationales de leur musique et ainsi convoiter de nouveaux champs artistiques comme on le remarque avec de jeunes personnalités comme Erik, Stevy Mahy, G’Ny. Des artistes qui font le lien entre les différentes musiques qui composent leur environnement et lui confèrent une bonne dose de modernité. C’est l’un de ces aspect de la musique guadeloupéenne qui s’exprimera le vendredi 7 janvier 2011 lors de la soirée Nouvelle vague créole, au Casino de Paris.

Toujours au Casino de Paris, le samedi 8 janvier c’est le Zouk en scène qui prendra le relais avec les têtes d’affiche du zouk qui font la renommée de la Guadeloupe depuis plusieurs années : Jean-Michel Rotin, V-Ro et Patrice Hulman. Trois artistes, héritiers des précurseurs du genre, en l’occurrence le groupe Kassav, qui ont été bien présents dans les bacs en 2010, mais également sur scène avec en prime le Prix Sacem du meilleur interprète masculin 2010 pour Patrice Hulman.

Erick Cosaque, Rony Théophile, Bwa Bande et Jocelyne Labylle occuperont quant à eux la scène du New Morning pour un autre aspect du festival Talents Guadeloupe : la Tradition sur scène.  Ce 3e volet du festival donne une occasion unique de plonger ou replonger dans les rythmes ka, les tambours et les percussions de la culture guadeloupéenne. Des notes et des sons traditionnels pour revenir aux rythmes emblématiques à l’origine de bien des talents guadeloupéens. Gwo Ka, biguine, etc., pour une soirée en compagnie d’artistes qui savent revenir aux sources comme l’a fait l’une des divas du zouk, Jocelyne Labylle, avec son album Roots Chic Tambour Bling-Bling (2009).

Si la seconde semaine du mois de janvier sera marquée par les talents musicaux de la Guadeloupe, d’autres talents artistiques s’exposeront et dévoileront les aspects si divers de la culture guadeloupéenne.

Vendredi 7 janvier au Casino de Paris, 20 h : Soirée « Nouvelle vague créole », Erik, Stevy Mahy, G’Ny
Samedi 8 janvier, 20 h, au Casino de Paris :
« Zouk en scène », Jean-Michel Rotin, V-Ro, Patrice Hulman
Dimanche 9 janvier, 16 h 30, au New Morning :
« Tradition sur scène », Erick Cosaque, Rony Théophile, Bwa Bande, Jocelyne Labylle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *