Deprecated: Optional parameter $field declared before required parameter $instance is implicitly treated as a required parameter in /home/ekarbe/www/wp-content/themes/magazinenp/core/widgets/class-magazinenp-widget-base.php on line 41
Le Cubain Leonardo Padura à la MEET – e-Karbe

Le Cubain Leonardo Padura à la MEET

La Maison des Écrivains Étrangers et des Traducteurs (Meet) de Saint-Nazaire accueillera en résidence l’écrivain cubain Leonardo Padura. L’auteur de Poussière dans le vent, pour lequel il a reçu le Prix Transfuge du meilleur roman latino-américain en 2021, y sera de mai à juin 2023.

Dans le cadre des activités qu’elle organise depuis plusieurs dizaines d’années en accueillant des écrivains étrangers et des traducteurs du monde entier, la Maison des Écrivains Étrangers et des Traducteurs, basée à Saint-Nazaire, invite l’auteur, essayiste, journaliste et père du détective Mario Conde, héros d’une série de romans policiers qui attire les lecteurs depuis le début des années 90.

Leonardo Padura, qui sera le troisième résident de 2023, après Matías Díaz Merino (Pérou) et Takashi Wakamatsu (Brésil), sera présent huit semaines durant pour cette résidence de création réservée chaque année à des écrivains basés à l’étranger. Il a déjà une histoire commune avec la MEET, notamment pour la Revue Meet n°7 Alger/La Havane (2004), et il était également présent lors du Meeting 2003 (Le lecteur idéal), première des rencontres littéraires internationales, qui réunit écrivains, traducteurs, critiques ou encore cinéastes.

Le dernier roman en date de Leonardo Padura, Poussière dans le vent, a été finaliste des Prix Médicis et Femina en 2021 dans la catégorie « roman étranger ».

Leonardo-Padura©Philippe-Matsas
Leonardo-Padura©Philippe-Matsas

Poussière dans le vent (Como polvo en el viento)
Ils ont vingt ans. Elle arrive de New York, il vient de Cuba, ils s’aiment. Il lui montre une photo de groupe prise en 1990 dans le jardin de sa mère. Intriguée, elle va chercher à en savoir plus sur ces jeunes gens.
Ils étaient huit amis soudés depuis la fin du lycée. Les transformations du monde et leurs conséquences sur la vie à Cuba vont les affecter. Des grandes espérances jusqu’aux pénuries de la « Période spéciale » des années 90, après la chute du bloc soviétique, et à la dispersion dans l’exil à travers le monde. Certains vont disparaître, certains vont rester, certains vont partir.
Des personnages magnifiques, subtils et attachants, soumis au suspense permanent qu’est la vie à Cuba et aux péripéties universelles des amitiés, des amours et des trahisons.
Depuis son île, Leonardo Padura nous donne à voir le monde entier dans un roman universel. Son inventivité, sa maîtrise de l’intrigue et son sens aigu du suspense nous tiennent en haleine jusqu’au dernier chapitre.
Ce très grand roman sur l’exil et la perte, qui place son auteur au rang des plus grands écrivains actuels, est aussi une affirmation de la force de l’amitié, de l’instinct de survie et des loyautés profondes.

Poussière dans le vent
Traduction : René Solis
Leonardo PADURA – Éd, Métaillé
24,20 euros (grand format), 640 pages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *