« Doc Amazonie Caraïbes » : résidence en 2014 à Saint-Laurent du Maroni

Doc Amazonie Caraïbes s’adresse à de jeunes créateurs, appelés à se retrouver en janvier 2014 pour donner vie à leur projet. L’appel à candidatures est lancé : une première résidence d’écriture se déroulera à Saint-Laurent du Maroni en Guyane.

Concrètement, le programme de formation se traduira par une résidence d’écriture d’une douzaine de jours avec plusieurs objectifs parmi lesquels le développement des compétences des participants et, à travers différentes créations, la mise en œuvre de relations entre professionnels dans la Caraïbe et bien au-delà.

Doc Amazonie Caraïbe est un programme de formation à destination de jeunes auteurs (jeunes en expérience) porteurs d’un projet de documentaire de création et résidents dans l’espace Amazonie/Caraïbe. Derrière ce projet, qui au-delà de l’écriture d’un scénario impliquera un travail de production et de montage, l’association Docmonde et Atelier vidéo et multimédia. La première basée à Lussas en Ardèche « fédère différents programmes de formation à l’international » mais s’inscrit surtout dans une ambition d’envergure et pertinente qui a pour finalité de « regrouper d’ici une dizaine d’années un réseau de près de 500 professionnels à travers le monde assurant ensemble la production annuelle de 150 à 200 œuvres par an – expression des auteurs et des cultures du monde loin de tout exotisme et misérabilisme ». Quant à l’Atelier vidéo et multimédia, basé à Saint-Laurent du Maroni en Guyane, il poursuit son implication dans la formation et le soutien à la création.

Doc Amazonie Caraïbes
Doc Amazonie Caraïbes

Le projet comporte une garantie de production et de diffusion pour une douzaine de films dans une logique de coopération équitable avec l’Europe.

Ce programme, coordonné par l’association DocMonde (Ardèche Image, France) en collaboration avec l’association Atelier Vidéo Multimédia – AVM (Saint-Laurent du Maroni, Guyane française), a pour but de favoriser la création d’un réseau de professionnels indépendants dans les domaines de la réalisation, de la production et de la diffusion de films documentaires de création à l’échelle de l’Amazonie et de la Caraïbe en intégrant au fil des éditions (tous les 2 ans) des pays voisins (Guyana, Venezuela, Trinidad et Tobago, etc.).

Le projet, pour cette première édition, concerne 5 régions et pays : Martinique, Guadeloupe, Guyane, Haïti, Surinam. La formation se déroule à Saint-Laurent du Maroni en Guyane. L’opération est appelée à être renouvelée dans une autre région ou un autre pays.

Cette formation consiste en une résidence d’écriture d’une douzaine de jours, au cours de laquelle les auteurs vont être accompagnés par des formateurs et vont développer leur projet de film documentaire de création. La résidence d’écriture ne se limite pas au scénario mais aborde la production et le montage de dossier répondant aux critères du CNC (Centre National de la Cinématographie).

À l’issue de cette résidence, les auteurs valoriseront leur projet auprès de producteurs et diffuseurs qui ont les moyens de faire exister leur film et se verront proposer un rôle actif dans l’aboutissement de projets retenus. Ces « rencontres Tënk » constituent un autre aspect de l’implication de Docmonde, un moyen efficient.

Plus de détails sur les objectifs et le programme Doc Amazonie Caraïbe

Le projet
Du 11 au 23 janvier 2014, se déroulera à Saint-Laurent du Maroni la première résidence d’écriture du programme Doc Amazonie/Caraïbe initié par Docmonde (Lussas, France) et Atelier Vidéo et Multimédia (Saint-Laurent du Maroni, Guyane).

Elle réunira des auteurs de Guadeloupe, Guyane, Haïti, Martinique et Suriname autour de l’écriture de Documentaire de Création.

À l’issue de la résidence de St-Laurent du Maroni, les projets les plus aboutis seront sélectionnés pour participer aux 1res Rencontres Tënk de coproduction qui réuniront un panel de plus de 30 professionnels (producteurs, diffuseurs, institutionnels) d’Amazonie, de Caraïbe et d’Europe. Les Rencontres Tënk de Co-production de St-Laurent du Maroni, permettront la réalisation de plus d’une dizaine de films. Des oeuvres uniques, expression du talent artistique d’autant de jeunes réalisateurs, femmes et hommes, issus de la zone.

Comment passer d’une idée à un projet, d’un projet à une écriture filmique, d’un film rêvé à un film possible ?
Des questions essentielles à toute démarche de cinéaste que l’écriture devra éclairer. Elles supposent aussi que les porteurs de projets sortent de leur isolement et se confrontent dès l’origine du projet au regard des autres, car si l’écriture se fait dans la solitude, le cinéma se fait toujours à plusieurs.
Dans cette optique, les résidences d’écritures de films documentaires organisées par Doc Amazonie/Caraïbe sont des sessions de formation de courte durée, accueillant un groupe d’auteurs réalisateurs venant d’Amazonie et de la Caraïbe.

Qui peut participer ?
Les projets pouvant être retenus sont des documentaires de création moyens métrages.
– Peut-être classé « documentaire de création », une oeuvre traitant de la réalité, passée ou présente, devant faire l’objet d’un travail de recherche, d’analyse, d’écriture, traduisant l’originalité du regard de ses auteurs réalisateurs.

Ces projets concernent l’ensemble des activités des sociétés humaines. Ils peuvent être des films à caractère animalier, scientifique, historique, politique, musical…

Retrait des dossiers de candidature,  demande à adresser à AVM :
avm973@gmail.com
Les dossiers devront être renvoyés par mail au plus tard le 6 décembre 2013

Atelier Vidéo & Multimédia
6 rue des Amazones
97320 Saint-Laurent du Maroni
Tél. 06 94 13 14 15 / 05 94 34 27 17

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *