La 5e édition des Rencontres du Bout des Mondes à Saint-Laurent du Maroni, en Guyane, du 9 au 30 avril 2011

Rencontres du Bout des Mondes
Rencontres du Bout des Mondes

Les Tréteaux du Maroni : un festival, une vocation humaniste. Depuis sa première édition en 2006, le festival de théâtre Les Tréteaux du Maroni séduit un large public d’amateurs et de professionnels, de Guyane et du monde entier.

L’ambition de la compagnie Ks and Co, à l’origine de cet événement, et de la ville de Saint-Laurent du Maroni ne cesse d’évoluer, favorisant toujours les rencontres entre les cultures du monde. C’est dans cette perspective que le festival a dépassé les frontières à partir de 2009 et devient le Festival du Bout des Mondes, Festival international des arts de la scène.

L’édition 2011, qui se tient du 9 au 30 avril, perpétue cette démarche artistique et met à l’honneur de nouvelles régions du monde comme la France ou les États-Unis, tandis que d’autres témoignent de leur fidélité en revenant chaque année en Guyane, terre d’accueil du festival. C’est le cas notamment du Surinam et du Brésil.

2011, une édition spéciale pour un festival en pleine mutation
Afin d’accroître le rayonnement du festival international Les Tréteaux du Maroni, pour garantir la réception professionnelle de spectacles internationaux et améliorer l’accueil du public, la compagnie Ks and Co travaille actuellement avec ses partenaires institutionnels et la mairie de Saint-Laurent du Maroni à l’évolution des infrastructures techniques.

La compagnie a imaginé la création d’un village festival dans le Camp de la Transportation. Un carbet théâtre pouvant accueillir jusqu’à 300 personnes viendra compléter les infrastructures existantes, les cases n°8 et n°9. Entre espaces détente et scènes ouvertes, il s’agira d’un lieu de rencontres et d’échanges, dans un univers artistique multiculturel. Ce projet est en cours d’élaboration et verra le jour dès l’édition 2012 du festival Les Tréteaux du Maroni. Pour l’heure, Les Rencontres du Bout des Mondes, du 9 au 30 avril 2011, sont consacrées au thème de l’art et le sacré.

Dans le sillage du festival Les Tréteaux du Maroni, Les Rencontres du Bout des Mondes ouvriront encore une fois les frontières avec des invités prestigieux à l’honneur, comme le danseur guyanais Tamango H Van Cayseele Stanislas, venu de New York. Invité en résidence de création, du 21 mars au 9 avril, il a travaillé à sa nouvelle pièce Trois Rivières, 3e volet de son spectacle Marassa. Peggy Pettitt, la Cie Cirk’ anard, la Cie Éphéméride et Jeunes Plumes, Energia Pura Guyane (Brésil), De Suku Wata Mujer, et le groupe surinamais The Free Vibes, font également partie des invités.

En clôture de ces rencontres, la pièce Kaïdara sera jouée par la compagnie Ks and Co et sera suivie d’un concert surprise… En invitant des artistes guyanais, surinamais et brésiliens, la volonté de valoriser et de promouvoir l’art et les cultures du plateau des Guyanes est prégnante. D’autres temps forts rythmeront ces rencontres, avec la présence des Seketi Mujer dont les chants polyphoniques retentiront dans la ville et dans les lieux de convivialité saint-laurentais, les lieux de vie, les agoras durant trois semaines. Une conférence sur le thème le théâtre dans la cité sera organisée avec la participation de Madame Christine Hamon-Siréjols.

L’originalité de ces rencontres
Des représentations publiques, des rencontres et des ateliers nous feront voyager à la découverte des mondes chamaniques bushinenge et amérindien. Des ateliers d’initiation au tap dance sont également au programme en direction du public de l’ouest guyanais (Saint-Laurent du Maroni et Mana) entre le 9 et le 30 avril 2011. Ces ateliers se feront en partenariat avec le centre communal des musiques en live de Saint-Laurent du Maroni et le festival des cultures urbaines, du 1er au 8 mai 2011.

Rencontres et ateliers : des temps forts, au plus près du public
Afin de sensibiliser la population et particulièrement le jeune public à l’art vivant, les compagnies investiront les espaces culturels, ludiques et historiques de la ville et proposeront des rencontres, des ateliers et des extraits de spectacles.

Le programme en détail
Samedi 9 avril, 18 h 30
Ouverture des rencontres — Inauguration du Kokoresto — Présentation de la Cie urban tap autour d’un apéritif festif

Jeudi 14 avril, 19 h
Apéritif rythmé, sur des notes de Bérimbau, avec le groupe Energia Pura Guyane (Brésil)

Vendredi 15 avril, 19 h
Apéritif dans les tons vert jaune rouge, avec le groupe de musique surinamais The free vibes (reggae, roots, dub)

Samedi 16 avril, à partir de 10 h
The free vibes, place du marché de Saint-Laurent
Samedi 16 avril, 19 h
Apéritif vivifiant avec les Seketi Mujer et le groupe surinamais The free vibes

Mercredi 20 avril, 15 h
Atelier avec la Cie Ephémérides et Jeunes plumes, (option théâtre)

Jeudi 21 avril, 11 h
Chants et danses pour les grands moments de la vie, Seketi Mujer, hôpital de Saint-Laurent
Jeudi 21 avril, 15 h
La séparation des songes, Cies Ephéméride et Jeunes plumes, représentation scolaire
Jeudi 21 avril, 20 h
Le temps d’aimer, Le Labo théâtre, case n°8

Vendredi 22 avril, 20 h
La séparation des songes, Cie Ephémérides et Jeunes plumes, case n°8

Samedi 23 avril, 11 h
Chants et danses pour les grands moments de la vie, Seketi Mujer, en partenariat avec Les Petits trains de l’Ouest – Pplace du marché
Samedi 23 avril, 20 h
La séparation des songes, Cie Ephémérides et Jeunes Plumes, case n°8

Dimanche 24 avril, 17 h
Un canard dans la lune, Cie Cirk’ anard, case n °8

Lundi 25 avril, 20 h
Trois Rivières, Cie urban tap, case n°8

Mardi 26 avril, 20 h
Trois Rivières, Cie urban tap, case n°8

Mercredi 27 avril, 11 h
Chants et danses pour les grands moments de la vie, Seketi Mujer, en partenariat avec les petits trains de l’ouest – Place du marché
Mercredi 27 avril, 20 h
Voyage, Peggy Pettitt, chant gospel, concert, église de Saint-Laurent
Mercredi 27 avril, 22 h
Le temps d’aimer, Le Labo théâtre, case n°8

Jeudi 28 avril, 18 h
Conférence dans le cadre des jeudis du patrimoine le théâtre dans la cité, avec Mme Christine Hamon-Siréjols
Jeudi 28 avril, 11 h, 20 h 30
Voyage, Peggy Pettitt, chant gospel, hôpital de Saint-Laurent
Voyage, Peggy Pettitt, chant gospel, concert, case n°8

Samedi 30 avril, 11 h
Chants et danses pour les grands moments de la vie, Seketi Mujer, en partenariat avec Les Petits trains de l’Ouest – Place du marché
Samedi 30 avril, 19 h
Apéritif de clôture et de remerciements aux partenaires sur invitations, case n°4
Samedi 30 avril, 20 h 30
Représentation de Kaïdara, Cie Ks and Co, case n°8 — Suivie d’un concert surprise case n°8

Infos pratiques
– Rencontres et apéritifs au Kokoresto (case n°4)/ Tarif unique : 5 euros
– Gratuit pour l’ouverture des rencontres
– Ateliers et déambulation de rue Libre
– Spectacles tarif plein : 8 euros / tarif réduit : 5 euros (abonné)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *