La Librairie du Sud de Culturesfrance au Salon du livre de Paris

Culturesfrance sera, comme chaque année, au Salon du livre à travers sa Librairie du Sud. L’événement visera de façon globale à « promouvoir la culture et l’édition de l’Afrique sub-saharienne et d’Haïti ainsi que la production française dans ces domaines ». Il sera également marqué par une soirée spéciale Haïti le mardi 30 mars 2010.

Des rencontres, des dédicaces et diverses animations se succèderont dans l’enceinte de cette librairie qui plantera son stand, le K72, dans le hall 1. C’est dans ce cadre que Culturesfrance lancera la nouvelle collection Cultures Sud avec pour premiers titres Haïti, Une traversée littéraire et le Guide de la caraïbe culturelle. Le lancement devrait se faire selon l’organisateur « en présence de nombreux auteurs, Édouard Glissant, Frankétienne, Kettly Mars, James Noël, Lyonel Trouillot, Dany Laferrière, Louis-Philippe Dalembert…« . La Librairie du Sud célèbrera surtout le cinquantenaire des indépendances africaines en organisant plusieurs débats autour des pays représentés (Bénin, Tchad, Cameroun…). Toujours dans le cadre de la promotion de l’édition et de la production des pays du sud, la journée du mercredi 31 mars concernera un peu plus les auteurs de la Caraïbe qui donc seront en séance de dédicace : Édouard Glissant pour Philosophie de la relation : poésie en étendue, la guyanaise Sylviane Vayaboury pour La crique, Fabienne Kanor pour Anticorps ou encore Suzanne Dracius pour La crise de l’outre-mer français : Guadeloupe, Martinique, Réunion.

Parmi tous ces événements, un concours permettra de gagner, au terme d’un tirage au sort (samedi 27 à 17 h 30), « la bibliothèque francophone idéale d’Olivier Barrot ». Le journaliste et écrivain français présentateur d’Un livre un jour proposera à l’un des visiteurs du salon de remporter les 25 ouvrages qu’il aura sélectionné.

Enfin, à seulement quelques semaines du séisme qui a touché Haïti, les visiteurs auront l’occasion de faire un geste humanitaire puisque les fonds récoltés par la vente d’Haïti, une traversée littéraire « seront reversées dans leur intégralité à une ONG Haïtienne« , précise l’organisation.

Philosophie de la relation : poésie en étendue d’Édouard Glissant, paru chez Gallimard.
La crique de Sylviane Vayaboury paru chez l’Harmattan.
Anticorps de Fabienne Kanor paru chez Gallimard.
La crise de l’outre-mer français : Guadeloupe, Martinique, Réunion de Suzanne Dracius, chez L’Harmattan.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *