Un jardin en outre-mer au jardin d’acclimatation

Jardin outre -mer, jardin d'acclimatation

Bien avant de s’ouvrir, le Jardin en outre-mer, qui prendra pied au sein du jardin d’acclimatation le 9 avril et verra une forte représentation de la Martinique, de la Guadeloupe et de la Guyane, a déjà occupé le devant de la scène. Le lieu, qui accueillera, entre autres, des ateliers, des expositions et les prestations de Dédé Saint-Prix ou d’Akiyo, a aussi connu en 1892 l’exhibition des Amérindiens, les Ka’lina.

La programmation mise en place prévoit la participation d’une délégation de représentants des communautés amérindiennes de Guyane. Pour autant, le choix de ce lieu, tristement historique, a d’abord suscité l’indignation des Amérindiens de Guyane, un sentiment relayé par des élus guyanais. Le collectif Nous n’irons pas au Jardin d’acclimatation, né de la polémique, dénonce l’invitation faite aux Amérindiens de revenir là où ont été exhibés leurs ancêtres. Il regrette également l’absence de dimension didactique dans l’organisation de cette manifestation.

Le débat, bien qu’éludé notamment par Daniel Maximin, le commissaire de « 2011, Année des outre-mer « , n’est certainement pas clos, même si des Amérindiens seront bien présents à Paris pour le Jardin en Outre-mer. Un jardin pensé pour montrer de manière prosaïque la diversité culturelle des territoires et des populations invités et qui réunira de nombreux artistes et artisans durant tout un mois. Des dizaines de rendez-vous seront marqués par la musique, les contes, la danse et bien d’autres animations qui s’inscrivent dans la visée du ministère de l’outre-mer et de Marie-Luce Penchard : « ces territoires font partie intégrante de notre République, lui apportent beaucoup et l’enrichissent chaque jour. C’est ce visage que nous souhaitons montrer désormais, pour que nous dépassions les clichés et les discours convenus afin d’ouvrir de nouveaux horizons dans un esprit apaisé, qui ne renie rien d’une histoire assumée, mais qui additionne les talents pour le bien commun ».

Parmi les nombreuses représentations, on retiendra notamment la place laissée aux musiques traditionnelles et aux sons métissés qui peuvent en découler, avec notamment le groupe Akiyo et de ses tambours Ka, avec Dédé Saint-Prix du Chouval bwa ou encore avec le Saint-Martinois Serge Alidor et son Groove Rock Caraïbes. Côté danse, le public pourra voir et apprécier Kakophonies et Zandoli Pa Tini Pat, deux créations de la compagnie Difé Kako de Chantal Loïal qui cette année encore multiplie les prestations en France et à l’international. Difé Kako ira encore plus loin en invitant le public à un bal-Konsér le dimanche 17 avril 2011.

Cette manifestation regroupera dans un espace unique des spectacles en tous genres, on y retrouvera par exemple la compagnie Boukousou qui présentera sa dernière pièce chorégraphique Poulbwa (une peinture poétique de la société de consommation) ou encore le groupe Wibassie qui depuis plusieurs années fait mieux connaître la musique kawina et proposera, le 18 avril, une chorégraphie traditionnelle Saramaca.

Excursions en terres métissées
Des artisans planteront également leurs stands au sein du jardin d’acclimatation afin de présenter aux visiteurs un aspect de ce qui fait leurs productions : « une quarantaine d’exposants et d’artisans autour des thèmes de la biodiversité, des technologies, du développement durable, du tourisme et de la gastronomie seront présents durant quatre semaines dans la Grande Allée du Jardin d’Acclimatation avec pour ambition de présenter simplement et agréablement la réalité et la modernité de la France des outre-mer : bijoux fabriqués par des communautés amérindiennes, objets sculptés et vanneries, art businengé de Guyane, poteries, dégustation de chocolat martiniquais et de plats créoles, vanille et café guadeloupéen. »

Les propositions d’escales sont nombreuses : une exposition inédite de photos de David Damoison, la création d’une toile géante de peinture tembé, par l’artiste Sawanie Pinas, l’installation d’un chouval bwa, des défilés de Gran Bwabwa, une scène en plein air qui accueillera les conteurs, des ateliers pédagogiques accessibles dès l’âge de 3 ans, des pique-niques les samedis 24 et dimanche 25 avril. Des rendez-vous qui sont autant de chances offertes au public de mieux connaître la diversité de ces terres et des occasions de répondre à l’exhortation à la découverte, lancée depuis janvier 2011.

Programmation – Un Jardin en outre-mer, du 9 avril au 8 mai 2011 à Paris
Concerts, danses et chants sur la grande scène
Dédé Saint-Prix
Dimanche 10 avril
Samedi 23 avril
Mercredi 27 avril
Dimanche 1er mai à 13 h 30

Akiyo-Ka
Samedi 30 avril à 13 h 30
Dimanche 1er mai
Lundi 2 mai et mardi 3 mai, à 15 h
Mercredi 4 mai et jeudi 5 mai à 13 h 30
Vendredi 6 mai et samedi 7 mai à 15 h

Le Concert de Monsieur de Saint-Georges, sur la grande scène
Un spectacle qui réhabilite le Chevalier de Saint-Georges en jouant les œuvres méconnues de ce chef d’orchestre de musique classique entre sonates pour clavecin et violon et romances pour clavecin et soprano)
Samedi 9 avril, à 12 h 30

Ray Neïman
Mardi 12 avril à 15 h

Sylviane Cédia
Samedi 16 avril à 16  h 30

Loïc Félix
Mardi 26 avril à 13 h 30

Davy Sicard
Samedi 9 avril à 15 h

Leïla Négrau
Samedi 16 avril à 13 h 30

Sully Chamand
Mercredi 20 avril à 13 h 30
Dimanche 8 mai à 13 h 30

Serge Alidor
Samedi 7 mai à 13 h 30

Alexandra Hernandez
Jeudi 15 avril
Mercredi 21 avril
Jeudi 22 avril, 13 h 30
Lundi 25 avril à 15 h

La compagnie Boukousou, de Max Diakok avec son spectacle Poulbwa (Attention termites !)
Vendredi 22 avril à 16 h 30
Jeudi 5 mai à 15 h

Gwo-ka, musique traditionnelle de Guadeloupe
Lundi 18 avril
Mercredi 20 avril à 15 h

FAMDT, spectacle composé de 5 danses accompagnées de tambour créole guyanais
Vendredi 29 avril, à 13 h 30

Wibassie (danses traditionnelles Saramaca de  Guyane)
Lundi 18 avril à 16 h 30

Kau’Lu Bonon (danses et musique Kalina de Guyane)
Lundi 11 avril et jeudi 14 avril, 15 h

Artmayage – Compagnie Florence Boyer – Ma Métisse
Dimanche 17 avril à 15 h
Mercredi 20 avril et lundi 25 avril, 16 h 30
Mardi 26 avril et mercredi 27 avril, 15 h

Artmayage – Compagnie Florence Boyer – Charoy
Dimanche 10 avril à 16 h 30
Jeudi 14 avril à 13 h 30
Vendredi 22 avril à 15 h

AIEOU (Association interculturelle d’échange entre les océans unis)
Dimanche 24 avril à 15 h

Manava Porinetia et Show Tahiti Nui
Mardi 19 avril
Jeudi 28 avril à 15 h
Vendredi 6 mai à 13 h 30

Aloha Tahiti Show
Mercredi 13 avril à 15 h

Les Îles du Pacifique
Vendredi 29 avril et samedi 30 avril, 15 h
Samedi 7 mai à 16 h 30

Compagnie Difé Kako – Kakophonies
Lundi 11 avril, mardi 12 avril, mercredi 13  avril, 13 h 30
Vendredi 15 avril et samedi 16 avril, 15 h
Lundi 18 avril et mardi 19 avril, 13 h 30
Jeudi 21 avril, 15 h

Compagnie Difé Kako – Zandoli Pa Tini Pat’
Samedi 9 avril, 16 h 30
Dimanche 10 avril, 15 h
Samedi 23 avril, 16 h 30
Dimanche 24 avril et lundi 25 avril, 13 h 30
Mercredi 4 mai et dimanche 8 mai, 15 h

Haïti en invité spécial – Mimi Barthelemy
La chanteuse Mimi Barthelemy présente « La reine des poissons », un spectacle en forme de conte merveilleux. Elle est accompagnée à la guitare par Amos Coulanges. Le livre-CD de ce spectacle vient de recevoir le coup de cœur de l’Académie Charles Cros.
Dimanche 24 avril à 16 h 30

Retrouvez tous les renseignements sur le site du Jardin d’Acclimatation
Jardin en outre-mer, du 9 avril au 8 mai 2011
Bois de Boulogne, Paris
Métro : Les Sablons
Bus : lignes n°43, 73, 82, 93, 174, PC
Renseignements au 01 40 67 90 85

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *