Un nouveau Bal Créole à la Bellevilloise, dimanche 11 avril

La Bellevilloise accueille un nouveau Bal Créole sous sa halle aux oliviers le dimanche 11 avril à partir de 17 h.  Autour du rendez-vous dansant, qui verra sur scène Max Cilla ou Roland Brival, plusieurs autres manifestations parmi lesquelles la présentation du Guide culturel de la Caraïbe et la projection d’un portrait de Max Cilla.

Ce 11 avril marquera donc la « suite du cabotage à travers la caraïbe » et pour une entrée en matière efficace c’est le groupe Tamak qui démarrera avec une musique qui « offre une véritable alchimie sensorielle. Fondée sur les rythmes Gwo ka de la tradition guadeloupéenne, elle associe harmonieusement des influences jazz, funk, salsa et africaines« . Ils passeront le relais à DJ Kongokween puis Urban TWoubadoo avec notamment Will Azaan au chant pour un son jazz & soul caribéenne. Le bal façon gran moun comme on l’aime commencera dès 20 h avec Max Cilla avant que Georges Edouard Nouel Trio n’invite Roland Brival. Le grand moment sera effectivement cette excursion dans le son traditionnel du bal créole avec Max Cilla, reconnu comme le « Père de la flûte des mornes ». Ce monument de la tradition martiniquaise, « auteur, compositeur, interprète, facteur d’instruments, leader de groupe musical dont les compositions sont inspirées de l’oralité rurale martiniquaise, offre une musique d’une spiritualité universelle et d’enracinement, pleine de vie, joyeuse et dansante : harmonieuse alliance de mélodies et de rythmes ».

Moments forts de la soirée :
– 17 h 30 : Invitation à la danse au club avec Tamak
– 18 h 30 : DJ Kongokween avec ses Vinyls 100 % afrocaraïbéen de la grande époque
– 18 h 45 : Urban Twoubadoo
– 20 h : Bal façon gran moun comme on l’aime, avec Max Cilla et ses amis du bal créole : Philippe Nalry (congas), Jean-Luc Grivalliers (tambour bèlè), Serge Marne (percussions Ti bwa), Cuchi Almeda (contrebasse) et Philippe Cantinol (chacha ti bwa).
– 21 h 30 : Georges Edouard Nouel Trio, invite Roland Brival autour de son dernier album.
– Jusqu’à minuit, dans la Halle aux Oliviers : On dîne, on boit, on traîne… avec vidéo et un diaporama photo concocté par Anne Lescot.
– 22 h 30 : Projection du portrait de Max Cilla, « Conversation à une voix », un portrait de 26 minutes d’Alain Agat et Christian Foret

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *