Deprecated: Optional parameter $field declared before required parameter $instance is implicitly treated as a required parameter in /home/ekarbe/www/wp-content/themes/magazinenp/core/widgets/class-magazinenp-widget-base.php on line 41
Colloque : Performativités noires – e-Karbe

Colloque : Performativités noires

« Performativités noires. Archives des corps noirs dans l’art de la performance en Amérique latine : une esthétique diasporique » : tel est le thème du colloque qui se tiendra les 12 et 13 janvier 2023 à Paris.

Universitaires, chercheurs·euses et artistes internationaux se retrouveront à l’initiative de ce projet mené par l’Institut national d’histoire de l’art (INHA). Organisé en partenariat avec la Fondation pour la mémoire de l’esclavage, la Maison des Sciences de l’Homme Paris Nord, l’École nationale supérieure d’arts de Paris Cergy et l’École nationale supérieure des Arts Décoratifs, ce colloque consacré aux pratiques performatives développées par des sujets et communautés noirs en l’Amérique latine, « fait suite à un séminaire exploratoire sur les présentations des corps catégorisés comme noirs et afro-descendants dans la performance et dans les cultures visuelles contemporaines en France ».

Parmi les nombreuses interventions au programme de cet événement, qui se déroulera sur 2 jours Galerie Colbert de l’INHA, celles de Diego Renart González sur la « Performativité noire dans la République dominicaine face à la tradition coloniale et identitaire » ou encore celle d’Odette Casamayor-Cisneros avec « Cimarronage épistémologique dans l’art afro-cubain contemporain ».

Performativités noires, les 12 et 13 janvier 2023
Ce colloque international portant sur les arts de la performance dont les corps noirs sont les supports principaux en Amérique latine, réunira pendant deux jours des chercheurs, des chercheuses et des artistes qui, d’un côté et de l’autre de l’Atlantique, étudient la constitution d’une possible « esthétique diasporique » interdisciplinaire des gestes et des mouvements.

La performance fait souvent l’objet d’une actualisation critique, et cela en raison des évolutions des problématiques, d’une part, sur les spécificités des corps et identités (féminins, afro-féminins, amérindiens, trans, noirs, blancs, etc.) dans l’espace de l’art en contre-opposition de l’image d’un corps universel, d’autre part, sur les frontières entre le corps performeur et celui d’un sujet-artiste. Depuis les années 1990, une attention dite ethnographique a été ajoutée comme outil critique et méthodologique aux recherches en histoire de l’art sur les actions performatives qui entrainent des répertoires de cultures propres aux communautés noires. La dimension esthétique et plastique de ces cultures ayant été occultée.

Dédié aux performances artistiques dans une dimension élargie, le colloque « Performativités Noires », par son sujet, a pour ambition de porter un regard nouveau sur les répertoires de ces arts dans l’espace géographique, politique, social et économique de l’Amérique latine. Le but étant de discuter les transformations de la catégorie « performance » à partir de la présence des corps noir et les mouvementassions d’autres sources matérielles et immatérielles, terrains, méthodes et formats de recherche que cette présence demande.

Pendant deux jours, des chercheuses, des chercheurs et des artistes se réunissent à l’INHA pour créer un espace vivant d’échange multiculturel et interdisciplinaire autour des esthétiques relevant de la diaspora africaine et des instrumentalisations des corps comme archives mémorielles.

Le programme
Le jeudi 12 janvier 2023
10H – RASSEMBLER, RÉSISTER, EXISTER I – INHA, galerie Colbert, auditorium Jacqueline Lichtenstein
Modération par Dominique Taffin – (Fondation pour la mémoire de l’esclavage)
– Morgane Honoré (EHESS / CIRESC) – Rassemblements, attroupements et carnaval : le contrôle légal de pratiques dangereuses en contexte esclavagiste (Martinique, fin XVIIIe-XIXe siècle)
– Randolfo García Sandoval (University College de Cork) – Performance : Le Tambor Garífuna, dans une performance de lutte territoriale et de résistance pour la vie !
– Diego Renart González (Institut des études dominicaines, université de New York) – Performativité noire dans la République dominicaine face à la tradition coloniale et identitaire

11H30 – Discussion

14H – INHA, galerie Colbert, Rotonde
– Sérgio Adriano (artiste) – Performance : desCOLONIZAR CORpos

14H45 – PERFORMER LES ARCHIVES – INHA, galerie Colbert, auditorium Jacqueline Lichtenstein
Modération par Euridice Zaitana Kala (artiste)
– Maria Antonieta Antonacci (université pontificale catholique, São Paulo) – Mémoires dans les corps noirs, performances dans l’épistémè sous la « logique orale »
– Maíra Vieira de Paula (université de São Paulo) – Les archives photographiques de l’esclavage et la performance matérielle du passé dans l’installation Assentamento de Rosana Paulino.
Avec Sérgio Adriano H

15H45 – Discussion

16H30 – RASSEMBLER, RÉSISTER, EXISTER II – CORPS COMME ARCHIVE – INHA, galerie Colbert, auditorium Jacqueline Lichtenstein
Modération par Kantuta Quirós (université Paris 1 – Panthéon- Sorbonne)
– Claudia Lora (Centre de recherche et d’études supérieures en anthropologie sociale – CIESAS CdMx) – La mémoire incorporée dans les danses améfricaines
(Projection de vidéos et dialogue)

Le vendredi 13 janvier 2023
09H30 – FABRIQUER DES IDENTITÉS AFRO-DIASPORIQUES – INHA, galerie Colbert, auditorium Jacqueline Lichtenstein
Modération par Caroline Honorien (chercheuse indépendante)
– Odette Casamayor-Cisneros (université de Pennsylvanie) – Cimarronage épistémologique dans l’art afro-cubain contemporain
– Tiago Guaberto (artiste)- Conférence-performance : A Place to Be Alien : in America and Brazil

10H30 – Discussion

11H00
THÉÂTRES NOIRS – INHA, galerie Colbert, auditorium Jacqueline Lichtenstein
Modération par Célia Maria Antonacci Ramos (université de l’État de Santa Catarina)
– Maud Delevaux (LESC – IFEA) – Victoria Santa Cruz : Théâtre noir et revalorisation du corp(u)s afro-péruvien
– Dennys Silva-Reis (université fédérale d’Acre, Rio Branco) – Le théâtre de la Guyane ou un théâtre noir franco-amazonien – Histoire, mémoire et héritage performatif

12H00 – Discussion

14H00 – INHA, galerie Colbert, Rotonde
– Cheryl Ann Bolden (artiste) – Performance : L’âme et les esprits dans les archives. Museum Precious Cargo pour la guérison des femmes afrodescendantes

14H50
FUTURS IMAGINÉS – INHA, galerie Colbert, auditorium Jacqueline Lichtenstein
Modération par Marcio Alexandre Cruz dos Santos (réalisateur et écrivain)
– Karen de Melo (université Vanderbilt, Nashville) – La performance afrofuturiste comme technologie de survie
– Maria Fernanda Novo (université de São Paulo, université de la ville de New York – CUNY) – Expérimentation de décomposition du temps linéaire : une lecture de la pensée chorégraphique d’Ana Pi

15H50 – Bate-papo

19H00 – ÉVÉNEMENT DE CLÔTURE
L’Union de la Jeunesse Internationale (2 boulevard Marguerite de Rochechouart, 75018 Paris)
– Fabiana Ex-Souza (artiste) – Lecture Performative : Affrontement musculaire pour la réparation
En partenariat avec « Et pourtant iels parlent… » (EnsAD)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *