Deprecated: Optional parameter $field declared before required parameter $instance is implicitly treated as a required parameter in /home/ekarbe/www/wp-content/themes/magazinenp/core/widgets/class-magazinenp-widget-base.php on line 41
PAPjazz : la 16e édition au Cap-Haitien – e-Karbe

PAPjazz : la 16e édition au Cap-Haitien

Pour 2023, c’est le Cap-Haïtien qui accueille les 20 et 21 janvier le PAPjazz. Pour sa 16e édition, le rendez-vous musical caribéen réunira plusieurs artistes internationaux de la scène caribéenne, du continent américain et de l’Europe.

La nouvelle édition du PAPjazz, émanation de Fondation Haïti Jazz, sera dédiée à Toussaint Louverture, figure emblématique de la révolution haïtienne né à Cap-Haïtien. Elle proposera toute une série de concerts parmi lesquels le très attendu Alfredo Rodríguez au programme du festival, le 21 janvier à 20H.

Outre le pianiste cubain, la programmation met en avant nombre d’artistes qui s’imposent sur le plan international, comme la flutiste et compositrice espagnole María Toro dont le travail évolue au gré de ses rencontres et expériences artistiques. En Suisse, aux États-Unis ou encore au Brésil où elle a travaillé ou vécu, elle a mené divers projets qui ont donné lieu à plusieurs albums. Les influences du flamenco et le prolongement artistique l’impose dans le jazz, elle sera à l’affiche du PAPjazz le mardi 20 décembre. Autre artiste attendu, le musicien de jazz haïtien-canadien Jowee Omicil, saxophoniste, flutiste, clarinettiste et « son jazz nomade qui mêle les racines créoles au hip-hop, au gospel, à la soul et aux folklores du monde, se renouvelle au gré de ses rencontres » (Fip, août 2022).

L’édition 2023 dévoile une programmation composite avec le Damien Schmitt trio, formation au cœur de laquelle on retrouve le pianiste et compositeur chilien Oscar Pizarro, qui a déjà marqué le public lors d’une précédente émission du PAPjazz, et à ses côtés son compatriote le bassiste Christian Galvez. Trois musiciens qui continuent à multiplier les collaborations internationales. Autre retour au PAPjazz, celui d’Aaron Goldberg, le pianiste américain au sein du trio qu’il forme avec le bassiste Reuben Rogers et le batteur Eric Harland, trois artistes imprégnés de swing, de groove, de gospel ou de sons caribéens qui évoluent entre modernité et tradition, selon la diversité de leur origine, qui avec We are célèbrent plus de 25 ans d’une amitié et d’une complicité fertile.

Ingrid Beaujean, l’une des voix les plus connues du jazz mexicain, dont la l’ambition est également de veiller à la préservation des traditions musicales de son pays, sera de la partie. Autre voix féminine du festival en la personne de Phyllisia Ross, la pianiste et compositrice haïtienne qui a fait de sa musique un moyen d’expression aux langues et rythmes multiples.

Pour clore le festival, les organisateurs misent sur une association entre voisins avec Gwolobo feat. Amine Rodriguez & Amazan Audoine, une combinaison artistique qui mêlera traditions et musique électronique, la formation Gwolobo imposant depuis quelques années son aspiration à donner toutes leur place aux rythmes traditionnels vaudous, notamment.

Un festival court et délocalisé qui quitte Port-au-Prince au sud du pays pour le Cap Haïtien tout au nord, avec un programme tentant, des ateliers et des after hours qui devraient ravir un public qui avait été privé de l’événement en 2022.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *